10 juillet 2011

Le skateboard/roller

Le roller

Pratiquer le roller est tout à fait possible pour les amputés de membre inférieur. Pour les amputés tibiaux, cela ne pose que peu de problème à partir où vous disposez d’une prothèse bien adaptée (manchon avec accroche distale de préférence) avec une genouillère étanche permettant une meilleure tenue de l’emboîture et du genou, un pied dynamique (classe II ou III).

Pour les amputés fémoraux, c’est un peu moins évident mais tout aussi possible. Le problème est le choix du genou qui doit permettre un appui sur la prothèse fiable. 

Deux solutions existent :

– Le C Leg (Ottobock®) avec le contrôle de la flexion et qui nécessite pour cette activité une programmation spécifique (mode 2) comme pour le ski alpin ou le snowboard. L’inconvénient est le prix et la relative fragilité de ce genou. D’autres genoux contrôlés par un microprocesseur peuvent éventuellement (Endolite, Proteor, Össur).

L’utilisation d’un genou spécialement conçu pour les sports de glisse (ski alpin, télémark, snowboard, roller). De tels genoux existent et sont  commercialisés depuis peu :

  • Un genou, le PROCARVE II, France) a été mis au point en collaboration entre Chabloz Orthopédie et ADEPA. Il correspond tout à fait aux contraintes des sports de glisse, notamment pour les amputés fémoraux.
  •  Un amputé fémoral, Jarem Frye, a mis au point un genou conçu pour ces activités (le genou XT9, Symbiotechs USA) et le distribue aux USA et dans le monde pour un prix voisin de 2000 €.

Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter par mail

Pour en savoir plus : 

Rendez vous sur le site de l’association Vagdespoir

Le skateboard

Le skateboard est tout à fait pratiquable par les amputés tibiaux avec une prothèse telle que décrite pour le roller.

Nous n’avons pas d’exemple d’amputé fémoral pratiquant le skateboard, si c’est votre cas merci de nous en faire part et de nous adresser des photos ou une vidéo.

Il est possible pour les amputés de membre(s) supérieur(s) de pratiquer le skateboard, de préférence avec la ou les prothèses (voir photos de Stephen Shope ci dessus).

Pour en savoir plus : 

Rendez vous sur le site de l’association Vagdespoir