26 octobre 2016

Canyoning

Le canyoning peut être pratiqué par les amputés tibiaux et fémoraux. Cela nécessite toutefois l’utilisation d’une prothèse de bain (c’est-à-dire ne craignant pas l’eau) dans tous les les cas et une prothèse modifiée pour les amputés fémoraux (genou bloqué ou verrouillé et éventuellement un pilon plus sûr qu’un pied en terrain rocheux accidenté).

D’une façon générale, que ce soit pour les amputés fémoraux ou tibiaux, le pilon parait plus pratique et assure une meilleure stabilité sur le rocher mouillé.

Les photos ci-dessous ne sont pas toujours d’une excellente qualité, car ayant été prises avec un appareil jetable étanche.

Afin d’évaluer au mieux les contraintes liés aux prothèses, nous avons réalisé une première expérience au mois de juin 2004. L’expérience était très positive.