18 juillet 2011

Amputations multiples

Certains accidents ou maladies graves sont à l’origine d’amputations multiples. Autrefois, les personnes victimes d’amputations multiples étaient condamnées à se déplacer en fauteuil. Les progrès technologiques récents permettent d’appareiller des personnes amputées des deux membres inférieurs et supérieurs.

En France, nous connaissons les exemples très encourageants de Philippe. Philippe a été amputé des quatre membres à la suite d’un accident d’électrisation. Avec le soutien de sa famille et notamment des ses deux fils, Philippe a décidé de se battre et de vivre. Il nous raconte son histoire dans un livre paru en 2006, “J’ai décidé de vivre” disponible dans toutes les bonnes librairies. Guy a été amputé des quatre membres en 2002 à la suite d’un choc infectieux sévère. Après un séjour de plusieurs semaines en réanimation, la vie a été la plus forte et Guy a survécu avec un élan vital intact. Guy a aussi été soutenu par sa famille et ce sont ses enfants qui lui ont d’abord parlé des prothèses les plus modernes qui pouvaient l’aider à retrouver son autonomie (prothèses myo-électriques). Depuis, Guy a retrouvé sa place parmi les siens et repris son travail.

Vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter Philippe par l’intermédiaire de son site personnel. Vous pouvez aussi partager votre expérience personnelle en nous contactant par mail.

Philippe Croizon sur son fauteuil et équipé de ses 4 prothèses.

 

Avec la guerre en Irak, de nombreux GI’s ou soldats français ont subi des amputations multiples. Le centre Walter Reed (Washington DC) est spécialisé dans la rééducation des quelques 700 vétérans qui ont été amputés, dont près de la moitié souffrent d’amputations multiples. L’utilisation des genoux à microprocesseurs, notamment le C Leg d’Ottobock permet de faire marcher les amputés fémoraux bilatéraux qui ne sont plus condamnés au fauteuil.

Ces résultats ont été obtenus grâce à l’appareillage moderne.

Joey Bozik vétéran de la guerre d’Irak, équipé de 2 C Leg.

Cameron Clapp a été victime d’un accident de train qui a entraîné une amputation fémorale bilatérale et du bras droit. Grâce à l’utilisation de 2 C Leg, Cameron peut marcher sans l’aide de cannes anglaises et même descendre les escaliers marche après marche.

Cameron Clapp, équipé de 2 C Leg avec lesquels il descend les escaliers (voir la vidéo sur Dailymotion ADEPA ci dessous)

Cameron participe maintenant à des compétitions d’athlétisme (course).

 

Les liens utiles :